Les franco-clones sont arrivés!

Publié le par La Juvéniste

Depuis le temps que je les attendais... ils sont enfin arrivés cet après-midi! Tout frais de France. Ils ont mis plus de deux semaines pour traverser l’Atlantique. Quand on pense qu’il ne faut que six heures en avion, on peut imaginer qu’ils sont venus à pied. Les franco-clones trônent sur ma table de travail: 6 romans, un album, 1 petit ouvrage documentaire. Ajoutez à cela deux autres titres que je n'ai pas encore eu le temps de parcourir: 10 titres à lire et à analyser au cours des deux semaines qui viennent, car le 11 mai arrivera bien vite. Le temps subit une compression étrange chaque fois que je dois préparer une conférence! 

Malgré le fait qu’il me faille plonger rapidement dans cette mer de clones, je vais quand même prendre le temps de les regarder. Tout d'abord, question de dresser la table avant de consommer, je propose, en amuse-gueules, les entours des œuvres, ces couvertures aux illustrations et aux titres qui alimentent le mystère et ces textes en quatrième de couverture qui viennent le renforcer.

   
 Paul Thiès, Alpha Clone, Paris, Rageot-Éditeur, 2004.  Christophe Lambert, Clone Connexion, Paris, Mango Jeunesse, 2002.

La Terre, dans un avenir lointain. En ce siècle chaotique et décadent, David fait figure de privilégié. Comme tous les Alphas, il mène une vie de plaisir sans courir le moindre risque puisque son clone peut lui être sacrifié. Mais un jour, sa vie bascule. Accusé de n’être qu’un clone lui-même, David est emprisonné. Il s’ensuit une quête de sa véritable identité. Un roman d’anticipation troublant sur la mémoire et l’usurpation d’identité. Paul Thiès crée une société où les apprentis sorciers auraient réussi leurs expériences médicales et leurs manipulations mentales, tandis que les classes sociales seraient des castes imperméables à tout métissage. Dans des prisons dorées, clones et Alphas se déchirent ; au-dehors, la jungle a repris ses droits sur les centres urbains et les sous-hommes guettent le moment propice… Une fiction singulière sur le sentiment d’angoisse et de décadence, le rapport de l’homme au monde, auxquels seuls la beauté et l’amour peuvent apporter une réponse.

L'Internet est mort, vive L'Intersphère ! Enveloppant la Terre, ce champ de forces invisible contient des milliards de données. Mais pour y accéder, il faut passer par des êtres humains appelés " connecteurs " et capables de surfer sur cet océan d'informations grâce à leurs facultés psychiques. C'est parce qu'il possède de tels pouvoirs que le jeune Frédéric Lorca est engagé par la Com. Amalgam, l'entreprise à l'origine de ce web du futur. Peu après, Frédéric apprend qu'une terrible menace se cache dans l'Intersphère. Il décide de mener l'enquête. Finira-t-il par découvrir l'effrayante vérité ? Et lui-même, qui est-il réellement ?

 

 
 Jean-Pierre Hubert, Sa majesté des clones, Paris, Mango jeunesse, 2002.  Frère Éric, de Taizé, Le musée des clones, Paris, La joie de lire, Genève, 1999.

Fuyant à bord d'une navette spatiale l'attaque brutale de leur station-école par les redoutables Arachnos (des extraterrestres ressemblant à de monstrueuses araignées), une vingtaine d'enfants terriens échouent sur une planète déserte, en bordure d'un lagon. Ces Robinsons de l'espace vont devoir apprendre à survivre dans un environnement hostile, mais surtout à faire face aux graves rivalités qui menacent leur groupe. D'autant plus qu'ils découvrent l'épave d'un vaisseau arachnos renfermant une mystérieuse machine capable de cloner toute matière vivante passant à sa portée...

Pour Mariona, les tableaux " c'est comme des fenêtres ouvertes sur le monde, le monde passé ou d'aujourd'hui, un monde réel ou imaginaire. Ça permet de voyager dans le temps et l'espace, de rêver... " Mais comment aurait-elle pu imaginer qu'une simple visite au musée les entraînerait, elle et son ami Ali, dans une aventure exotique, futuriste et... explosive.

   
 Jocelyne Sauvard, Le clone noir, Paris, Syros, 1999.  Birgit Rabish, Jonas 7 : clone, Paris, Livre de poche jeunesse, 2003.

" A ma droite, un gars d'une vingtaine d'années environ, noir de peau et somnolent, s'abritait derrière ses verres mauves. Quand l'avion décolla, il ôta ses lunettes, se tourna vers moi et j'en éprouvai un choc. Ahurissant la ressemblance. C'était moi en plus vieux et en plus coloré. " Mathieu part au Sénégal retrouver son père qu'il n'a jamais vu. Sur les pistes africaines, il croise des personnages étonnants et rencontre un garçon qui lui ressemble étrangement. Mais ce double est assassiné... Mathieu est-il lui aussi en danger ?

La serre, c'est là où vit le clone Jonas 7. Avec ses compagnons, les autres clones. Leur seul devoir est de rester en bonne santé et leur seule hantise : attraper la destrose, une terrible maladie qui conduit inexorablement à l'amputation d'un membre ou à l'ablation d'un organe... Jonas 7 s'interroge : qui se cache de l'autre côté du Mur
De l'autre côté du Mur, vit Jonas Helcken. En tout point identique à Jonas 7, son clone
…

   
 Claudine Desmarteaux, Je veux un clone, Paris, Seuil Jeunesse, 2002.  Hazel Richardson, Comment cloner un mouton, Cologne, Köneman, 2000.
 (Sur la quatrième de couverture, petite illustration du problème qui suscite le désir d'avoir un clone...)

Comment... cloner un  mouton te donne le mode d'emploi pour devenirun apprenti généticien. Tu y apprendras l'histoire complète de Dolly la brebis, tu découvriras comment construire une cellule modèle, comment copier un ADN, et même comment cloner des plantes et des animaux chez toi!

Ne manque plus que L’attaque des tomates qui tuent, euh… (quatre heures du matin au Québec et le cerveau lent) L’attaque des clones, un dérivé de StarWars. À suivre...

Doublement vôtre,

La Juvéniste

Commenter cet article