Échos dans la blogosphère

Publié le par La Juvéniste

À l'occasion d'une promenade nocturne sur le net, j'ai eu le plaisir de découvrir un article sur les Carnets d'une juvéniste publié par Sébastien Bailly sur l'excellent blog La Feuille - Actualités de l'édition et de l'édition électronique.

Par effet de ricochet sans doute, j'ai également trouvé mention du blog de Jean-Christophe - Shadowline - dans un article du Figaro étudiant sur les jeunes, la littérature et internet.

OB essaime...

 

Échos verts dans la blogosphère

La Juvéniste

Commenter cet article

La Juvéniste 12/06/2005 00:14

Bonjour Angèle,
Merci pour votre visite et vos bons mots. Un message comme le vôtre renforce mon sentiment qu'il y a une beauté dans le fait de pouvoir, par le blog, rejoindre des sensibilités différentes, hors des contraintes de temps et d'espace. Je vous rendrai sous peu visite (je n'ai que peu de temps en ce moment, puisqu'une panne de mon serveur internet me force à trouver asile dans un café...).
Un grand merci et au plaisir de vous lire! J.

AngÚle Paoli 11/06/2005 12:55

Bonjour,

Juste un petit mot pour vous dire que je viens de vous rendre visite et que je vous ai mise dans mes liens favoris (rubrique "Jalousies entrouvertes"). J'aime l'intelligence de votre démarche. Mais aussi la rigueur et la générosité du propos. Continuez à semer... Je suis toujours émerveillée de voir que ça marche.

Bien cordialement,

Angèle Paoli

Sébastien Bailly 08/06/2005 09:36

Juste pour signaler que mon prénom est Sébastien, pas Stéphane (pour une raison que j'ignore, et ce depuis des années, cette confusion est fort courante...)

La Juvéniste 05/06/2005 23:28

Merci K pour tes bons mots. Il est vrai qu'il ne s'agit pas ici d'amour propre. Plutôt le simple plaisir de savoir que dans l'immensité de la toile, quelques araignées viennent poser leurs pattes sur les fils que nous tissons tranquillement!
B à K de J et L

walsong 05/06/2005 11:57

Cela fait chaud au coeur de voir qu'on ne prêche pas dans le désert et qu'il y a toujours une oreille pour percevoir nos dires hein J?
Ce n'est même pas une question d'amour propre ou de fierté comblée, c'est qu'on intéresse quelqu'un, donc que ce quelqu'un fait partie de la tribu!
B de K à J et L