Festival des Brèves 3 - Cadrage

Publié le par La Juvéniste

Exercices de cadrage

 

Pour la LU et les autres.Une nouvelle photographie - en forme d'exercice de cadrage cette fois-ci - oeuvre de mon Lulu, treize ans.

 

Cadres théoriques aujourd'hui. Croiser les leurs et le mien. Beaucoup de café. Lectures, traçage de grandes diagonales, tracage de bornes communes, arpentage de champs disciplinaires. La cartographie s'étend, dévore la Terra Incognita, redessine les terres connues et me ramène au milieu de mon jardin. Les clefs naturelles du décodage de l'espace-pensée se dessinent. Les feuilles se déploient. La plante se porte bien!

 

La Juvarpenteuse

Publié dans Climats

Commenter cet article

lulu 23/06/2005 02:25

Merci! La Lu

Maman je vais y pensssssez pour la rubrique photos.

lulu

La Juvéniste 17/06/2005 23:56

Tu es déjà venue au Québec! Peut-être le pays te plaît-il du fait qu'il y restera toujours des endroits à explorer. Malheureusement (ou heureusement, car l'imaginaire en profite), les routes se font rares ou inexistantes pour les exploratrices voulant découvrir l'immense partie de la province qu'on pourrait appeler les "Terres-du-Haut-Pays". Nous vivons dans un pays dont nous ne connaîtrons jamais les limites, ce qui, me semble-t-il, est assez rare.
Peut-être qu'un jour les Wally et cie redébarqueront au Kanada, qui sait! Les enfants grandissant, les possibilités d'"errance culturelle" se font de plus en plus grandes! Quant à moi, j'essaie de profiter au maximum des possibilités qui me sont données dans mon travail de rencontrer des collègues d'ailleurs et je compte au cours des prochaines années développer plus particulièremetn les liens que j'ai établis avec des chercheurs des pays du Maghreb par le biais de l'Agence universitaire de la francophonie. Tous ces petits croisements, je le crois profondément, sont essentiels pour enrichir notre humanité qui, par les temps qui courrent, souffre tellement... C'est que malgré toutes les horreurs que les nouvelles nous rapportent, je continue de croire, peut-être bêtement, à un monde meilleur...
Bon, trève de philosophie personnelle, je te souhaite un merveilleux voyage en Turquie. Pars sans regarder derrière, flamboyante dragonne! Nous t'attendrons!

B à K de JetL BON VOYAGE!!!

walsong 17/06/2005 09:23

J'ai vu la citadelle en coup de vent hélas, quand je suis passée dire bonjour aux cousins il y a trois ou quatre ans (j'ai adoré! et j'ai fait ma colère, pour y retourner mais en hiver, là ça bloque côté marital -il est né à Alger - pied-noir pur sucre -et le froid, on peut pas dire qu'il maîtrise énormément par rapport à moi qui ai quand même des origines autrichiennes - ma grand-mère l'était)
Je ne sais pas pourquoi ce pays ma plaît autant...
Le pire c'est que ma fille Alix, qui n'y a jamais mis ne serait-ce qu'une orteille veut y aller également - programmation émotionnelle familiale par les femmes peut-être...- en tout cas, c'est sur le Québec j'y retournerai un jour, cela m'a trop plue!
Je prépare mes derniers baluchons pour le départ turc et pour cela, je mettrais un petit mot pour tout le monde sur mon blog, dans la journée ou demain matin - mon demain matin, pas le tien... :) (civilité oblige)

Bonne continuation et B de S à J et L

La Juvéniste 16/06/2005 20:36

Chère dragonne multialphabétique (k/s/w),
je suis allée visiter ton Rochefort-sur-mer sur le net. Beau pays!
L'architecture à la Vauban trouve quelques exemples chez nous et le plus proche des oeuvres de votre architecte militaire est la Citadelle de Québec, également pour nous protéger des Anglais! Le Lulu ne connaît pas Vauban, mais il a un sens de la ligne peu commun, et ce depuis qu'il est tout petit. La fréquentation très fréquente des musées, je crois, lui aura aiguisé l'oeil!
Bonne soirée à toi de l'autre côté du grand océan,
B de JetL à K

Walsong 16/06/2005 07:48

Petit bonjour (matinal chez nous)

Une cartographie à la Vauban avec ses voies d'accès à angle droit? On voit bien l'influence d'un dénomé Champlain dans votre "architecture".
(Champlain, il était d'à côté de chez moi, entre parenthèse...)
Mon Rochefort sur mer natale est tout en délimitations et quadrillage comme toutes les cités édifiées à cette époque pour protèger la côte des ces "damnés" anglais (Richelieu et sa psychose étaient passés sur toutes nos côtes)
Lulu est doué décidémment. Il a parfitement compris que ce cadrage-ci s'imposait!

Bonne journée
B de S à J et L