Dans mes valises... des livres

Publié le par La Juvéniste

Une Juvéniste au Royaume du Maroc, version LJ

 

 

Impossible, pour une juvéniste, de résister à l'appel des livres...

Aussi, le dernier jour de ma virée marocaine a-t-il été, entre autres, consacré à la recherche d'une librairie. Je me suis donc retrouvée - 26, rue du 16 novembre à Fès - dans les locaux de la Librairie populaire, ce qui m'aura donné l'occasion d'alourdir mes bagages d'un kilo (à tout le moins) d'imaginaire marocain pour les tout-petits.

 

J'ai dû lutter, bien sûr, contre l'envie de vider les rayonnages. De fait, ma première sélection a dû être réduite de moitié! Donc, raisonnable et pratique, j'ai choisi parmi les oeuvres les plus récentes de la littérature marocaine pour la jeunesse quelques cas exemplaires produits par chacune des trois maisons d'édition qui publient l'essentiel des titres marocains pour la jeunesse (en français ou bilingues, français-arabe). J'ai aussi acheté quelques titres scolaires en arabe, mais il me faudra en déchiffrer les titres avant de vous en parler, ce qui pourra, on l'imagine, prendre un certain temps!

Les oeuvres que j'ai ramenées couvrent divers genres et formats (albums, récits, contes, roman). Chez Yomad et Marsam, il est intéressant de constater que les albums publiés dans les deux langues offrent une double possibilité de lecture (de la droite vers la gauche, et vice-versa), la quatrième de couverture de la version française correspondant à la première de la version arabe. Il faudra voir, cela dit, si cette lecture à double direction qui rappelle le boustrophédon (!) est réellement opérante, car, sur le plan narratif, le déchiffrement des illustrations dans les deux sens est un défi de taille. Encore là, il me faudra peaufiner (et le mot est très très faible...) mon arabe pour pouvoir en juger.

Dans ma valise...

Aux éditions Yomad fondées par Nadia Esselmi

Samia Benatya et Mohsine Drissi, Le pouvoir magique (2001)

Charlotte Bousquet, Zaïna et le fils du vent (2001)

Mohammed Dib et Alexis Logié,  Salem et le sorcier (2003)

Aux éditions Marsam

Mohamed Azedeline Tazi et Abdelkader Laaraj, La cigogne boiteuse (2002)

Abdellatif Laâbi, Saïda et les voleurs de soleil (2004)

Odile Sureau Laqabi et Mohamed Krich, La libellule voleuse (2001)

Odile Sureau Laqabi et Mohamed Krich, La cigale Super star (2003)

Odile Sureau Laqabi et Mohamed Krich, La fourmi fouineuse (2002)

Aux éditions La croisée des chemins

Nelly Chaoui et Marianne Barcilon, Les tapis de mon pays. Les tapis du bled (2003)

Sonia Ouajjou, Les Jnouns de la médina de Fès (2001)

Mon préféré...

Bonne lecture!

La Juvéniste

Voir...

Éditions Yomad (Rabat)

Éditions Marsam (Rabat)

Éditions La croisée des chemins (Casablanca)

Des auteurs...

Abedellatif Laâbi

Sonia Ouajjou

Mohammed Dib

 Charlotte Bousquet 

Publié dans Pour les plus jeunes

Commenter cet article

Juliatkj 25/03/2006 04:56


http://fdrrdwdfrdsgs.host.com
desk3
[url=http://fdrsdwdfrdsgs.host.com]desk4[/url]
[link=http://fdradwdfrdsgs.host.com]desk6[/link]

Ambre 29/08/2005 18:58

Il a l'air d'y avoir pas mal de créativité. C'est intéressant de voir que l'édition se développe au Maroc. Il y a quelques années, j'avais appris que l'édition était encore balbutiante et que beaucoup de choses se faisaient en coédition avec des entreprises françaises, les marocains apportant le capital et les français le savoir-faire. Depuis, je crois qu'il y a eu beaucoup de formation et c'est tant mieux car il y a énormément d'auteurs marocains qui méritent d'être connus (en littérature jeunesse sans doute mais en littérature tout court aussi).

Ambre

La Juvéniste 19/07/2005 23:13

Merci pour les références bibliographiques! Pas d'excuses à mon ignorance, quand on pense que plusieurs titres sont publiés par Press Pocket. Pour ce qui est du "cherche-midi", plus difficile à trouver ici.
Et pas de grosse tête, ça c'est sûr!
Bises dragonne

walsong 19/07/2005 08:51

Je possède les "Pensées de Dac" que tu devrais trouver sans problème aucun ("Le cherche midi éditeur", chez nous) Et quatre Press Pocket: le jour le plus c..., Du côté d'ailleurs et réciproquement 1 et 2, La mémoire de Pierre Dac (par Jacques Pessis).
Cette littérature de "l'absurde" j'aime bien, comme j'aime les sketches de Raymond Devos, les textes de Bobby Lapointe, Les Frères Jacques...
cela nous permet de ne pas avoir la tête qui enfle trop!
Bises de K à J et L

La Juvéniste 19/07/2005 04:10

Merci mon Lulu pour ton message. C'est un tel plaisir de te faire découvrir des tas de choses, tu me pousses toujours en avant (au propre comme au figuré!hihi!) et moi qui suis une curieuse de nature, je le suis doublement avec toi!
Bisouxxx Ta Juvémôm